People-Paradise.com
Les rencontres sexy rapides en lieux insolites. Realisez vos fantasmes!

Le lieu public et l'inconnu attirent toujours

Pour ce qui est de la nature des fantasmes proprement dits, rien de bien original. L’enquête révèle des scénarios récurrents plutôt classiques.
Les plus souvent cités sont : la peur d’être surprise dans un lieu public (bureau, cinéma, ascenseur), l'aventure avec un parfait inconnu ou - moins souvent - une star, un homme au statut professionnel mythique (pilote, prof, médecin…) et même parfois une femme (sans que cela soit le signe d’une homosexualité refoulée, précise l'enquête). La nature (sous l'orage, dans la neige ou dans le sable) est également omniprésente parmi les fantasmes qui reviennent le plus souvent. 

96% des femmes ont des fantasmes. 64% ont d'entre elles pour fantasme de faire l'amour à un inconnu dans un lieu public.

De l’ordre du fantasme, faire l’amour dans des lieux publics devient de plus en plus, partie intégrante des idées des femmes. Les fantasmes sexuels des français ont beaucoup évolués ces 20 dernières années. La lubricité des envies se traduit surtout, non plus par des positions diverses mais surtout par la mobilité ou les ajouts dans les fantasmes.

Il est donc de rigueur de vouloir faire l’amour ailleurs que dans la chambre cartésienne, avec ce bon vieux lit. Aujourd’hui, s’offre aux couples, un véritable panel d’idées festives pour développer leurs activités sexuelles : sex-toys, lieux publics, lieux spécialisés, à plusieurs…

Pour parler un peu plus des endroits propices au sexe, et selon deux études élaborées à ce sujet, la chambre à coucher restant en tête, suivent les parcs/jardins publiques. Viennent ensuite les ruelles ou portes cochères très appréciées des couples pour la position verticale et le risque d’être surpris à tout moment par un passant. En troisième et quatrième position, ne se détrônant jamais : la piscine et la plage : les lieux aquatiques apportent cette sensation de dépaysement lors de l’acte. Cinquième rang pour la voiture, qu’elle se trouve sur une butte ou dans un parking, les 4 roues arborent fièrement les souvenirs de jeunesse ou se qualifie de seul lieu de rencontre  pour les jeunes.

Bref, le classement est subsidiaire lorsque l’on sait à quel point le piment des relations sexuelles consiste dans le partage des mêmes envies de l’un et de l’autre. En effet, bien que la lubricité masculine soit souvent dénoncée, ces dames ne cessent de vouloir imposer leur imagination et contrôle grandissant.